HERITIER WATA: BA VERITES EBIMI SUR ETAT YA SANTE NAYE,BOTALA ESIKA AWUTI


Il a presque «sacrifié» une partie de sa jeunesse au profit du Phénomène Werrason, le Roi de la Forêt à travers de bons et loyaux services.

Pendant près de 17 ans, il a gravi tous les échelons : chargé de discipline, chef d’orchestre, vice- président et président du groupe Wenge Musica Maison Mère.

A 33 ans, celui qui était surnommé «Wata plus le denier fils», cinq ans «d’adoption» dans la résidence de «Ya Nkoy», a décidé de se séparer de son ancien patron.

Une démission qui a fait couler beaucoup d’eau sous le pont. Au cours d’un point de presse tenu à l’espace Roméo Golf de la Gombe le vendredi 24 avril 2015, il a reconnu la vraie valeur des journalistes et veut inaugurer une nouvelle vision musicale, 25 ans après le discours de Mobutu le 24 avril 1990 introduisant l’ère de la démocratisation. Héritier Watanabe s’est montré plus croyant que jamais, et rêve grand…

De son vrai nom Botombo Kabeya, le chanteur Héritier Watanabe, aujourd’hui se surnommant « Maître Supérieur Boss Life Moto na Tembe » s’est présenté devant la presse le vendredi 24 avril dernier dans une salle pleine à craquer.
Les chevaliers de la plume, ses fans et ses amis regroupés au sein de l’ASBL « les étoiles », son agent en marketing Sylvain BH, ainsi que ses différents mécènes, entre autres Georges Koshi, ont tous répondu au rendez-vous de la vérité sur sa démission du groupe Wenge Musica Maison Mère (WMMM) pour lequel il s’est donné corps et âme, tant du point de vue artistique que de l’organisation a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *